Switch Cisco – Configuration Stack

Du fait que je n’ai pas de switches supportant le stacking de disponibles, je me contenterai de vous donner les commandes qui vont bien pour valider votre configuration et de vous fournir les exemples (un peu modifiés) disponibles sur le site de Cisco.


Pré-requis

Réinitialiser les switches

Si vos switches ne sortent pas du carton, réinitialisez-les en suivant le tutoriel sur la réinitialisation.

Vérifier la version de l’IOS

Quand on constitue un stack, il est important de s’assurer que l’ensemble des switches le constituant tournent avec la même version d’IOS et de « features set ». Pourquoi ? En cas de changement de master dans la pile, une partie des fonctionnalités pourrait ne plus être activée si le nouveau master à une version  d’IOS différente.

Afficher la version du switch :

cisco#show version

Si la version de l’IOS n’est pas la même pour tous, faites le nécessaire à l’aide du tutoriel sur la mise à jour d’IOS.

Stackage de switches autonomes

À Savoir

Par défaut, un switch ayant la fonctionnalité stacking à le numéro 1 comme numéro de pile. Quand un switch est ajouté à un stack, son numéro devient le numéro disponible le plus faible de la pile.

C’est à dire que si l’on démarre un premier switch, celui-ci conservera son numéro de membre de pile par défaut qui est 1, puis en démarrant un second switch, celui-ci verra son numéro passer à 2 car 1 est déjà utilisé.

Une fois le stack fonctionnel, il peut être configuré depuis n’importe quel switch qui en fait partie. Toutes les commandes exécutées sont appliquées sur l’ensemble des switches, hors mis pour la configuration des interfaces physiques de chaque switch.
Pour configurer les interfaces physiques de chaque switch, on les distingue de la manière suivante :

  • numéro_membre_pile/slot/port (X/X/X)

De ce fait, les ports du switch ayant le numéro 1 de la pile seront désignés de cette façon 1/X/X (ex : 1/0/1), pour le switch 2 ce sera 2/X/X (ex : 2/0/1) et ainsi de suite jusqu’à 9 maximum.

Sous Cisco, il est possible de stacker jusqu’à 9 switches.

Dans une pile on retrouvera 2 rôles :

  1. Master : le switch avec le rôle master est unique et est le manager du stack.
  2. Slave : tous les autres switches ajoutés sont slaves. Si le switch maître tombe, l’un d’eux sera élu nouveau maître de la pile en fonction de la priorité.

Empiler les switches

Débranchez électriquement vos switches si ce n’est pas encore fait ;

Reliez les switches entre eux, via les ports de stack, de la manière suivante :
01.PNG
Reliez le port Stack 1 d’un switch sur le port Stack 2 de son voisin jusqu’à former une boucle comme sur la photo ci-dessus ;

L’ordre de démarrage de vos switches dépendra du switch que vous souhaiter élire master. Le premier switch qui démarrera sera élu master, les autres seront slave.
Branchez 1 à 1 chaque switch, en commençant par celui qui doit devenir Master (attendez 30 secondes entre chaque branchement).

Une fois votre stack fonctionnel, vous pouvez suivre le tutoriel sur la configuration de base.

Valider l’empilement

Afficher le statue des ports de stack :

cisco#show switch stack-ports

#show switch stack-ports
Switch #    Port 1       Port 2
  --------    ------       ------
     1          Ok           Ok
     2          Ok           Ok
     3          Ok           Ok     # Connexion des switches ok
     4          Ok           Ok

Afficher les switches voisins connectés aux ports de stack :

cisco#show switch neighbors

#show switch neighbors
Switch #    Port 1       Port 2
  --------    ------       ------
      1         4            2
      2         1            3
      3         2            4     # Ordre de connexion de switches ok
      4         3            1

Afficher les informations générales sur le stack :

cisco#show switch

#show switch
                                               Current
Switch#  Role      Mac Address     Priority     State
--------------------------------------------------------
 *1      Master    0016.9d59.db10     1         Ready
 2       Slave     0016.9d59.db20     1         Ready
 3       Slave     0016.9d59.ab30     1         Ready     # Election du Master et slave ok
 4       Slave     0016.9d59.ab40     1         Ready

Configuration du stack

Configuration

Chaque switch de la pile possède une valeur de priorité, par défaut 1. Plus cette valeur est élevée, plus les chances que le switch soit élu master dans une élection augmentent. La valeur prioritaire peut être comprise entre 1 et 15.

Si tous les switches slave ont la même priorité, l’élection du master se basera sur l’adresse MAC la plus faible.

Modifier la priorité d’un switch :

cisco(config)#switch num_membre_pile priority priorité

Modifier le numéro de membre d’un pile :

cisco(config)#switch old_num_membre_pile renumber new_num_membre_pile

Exemple de configuration

cisco(config)#switch 1 priority 15
cisco(config)#switch 2 priority 10
cisco(config)#switch 4 renumber 5

 

Validation de la configuration

Afficher les informations générales sur le stack :

cisco#show switch

#show switch
                                               Current
Switch#  Role      Mac Address     Priority     State
--------------------------------------------------------
 *1      Master    0016.9d59.db10     15        Ready     # Configuration priorité ok
 2       Slave     0016.9d59.db20     10        Ready     # Configuration priorité ok
 3       Slave     0016.9d59.ab30     1         Ready     
 5       Slave     0016.9d59.ab40     1         Ready     # Changement du numéro de membre ok

Remarquons que le switch 2 ayant la priorité 10 et les 3 et 5 la priorité 1, le numéro 2 sera élu master si le master actuel tombe.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s